En tournée contre le racisme et les discriminations, le dispositif "Le Téléphone Arabe" : humour, débats et solutions

Le bus multimédia, équipé d’un système de projection et d’enregistrement vidéo, s’installe au cœur des territoires ciblés : Saint-Denis, Nanterre, Paris, Roubaix... Autour du bus, les habitants découvrent les 26 cartes postales grand format de l’exposition originale « Attention Travail d’Arabe ».

ABORDER LE RACISME ET LA DISCRIMINATION PAR l’HUMOUR ! PUIS DÉBATTRE ET CHERCHER LES SOLUTIONS

Le dispositif « Le Téléphone arabe » : ma parole, c’est nous, mon histoire, c’est la nôtre !

Une exposition humoristique d’affiches détournées et un bus multimédia avec ses films courts d’animation pour susciter le débat : le dispositif « Le Téléphone arabe » de Remem’beur est un projet participatif innovant, ludique et itinérant, qui va à la rencontre des habitants des quartiers populaires pour qu’ils prennent la parole et expriment leur sentiments sur le racisme, sur les questions de discriminations, d’identité et d’appartenance, mais aussi de mémoire.

Le bus pour projeter des histoires courtes, drôles et banales du quotidien du discriminé

Le bus multimédia, équipé d’un système de projection et d’enregistrement vidéo, s’installe au cœur des territoires ciblés : Saint-Denis, Nanterre, Paris, Roubaix… Autour du bus, les habitants découvrent les 26 cartes postales grand format de l’exposition originale « Attention Travail d’Arabe ».

Une fois à l’intérieur, ils parcourent le bus pour visionner une série de modules animés écrits par l’auteur Mabrouck Rachedi (Le petit Malik, éd. JC Lattès), qui abordent les thèmes de la discrimination : les difficultés et inégalités liées à l’accès au logement, à l’accès à l’emploi, au parcours scolaire ainsi qu’au genre, à l’origine, et à la santé.

Présentés sous forme d’humour, ces courtes animations au ton léger et décalé viennent nourrir la réflexion en matière de discriminations et sont prétexte à aborder ensuite avec les spectateurs leurs propres vécus, leurs difficultés et les solutions qu’ils aimeraient mettre en place ou voir se réaliser.

Le temps de la confidence dans la cabine du « Téléphone arabe », la parole s’exprime

Le bus devient alors un lieu convivial et propice au dialogue. Après le temps du visionnage et le moment des rires, les spectateurs sont invités à se rendre dans un espace plus intimiste: la cabine du « Téléphone arabe ».

Le visiteur peut alors s’exprimer, partager ses réactions et surtout son expérience vécue des discriminations, et ses propositions pour lutter contre les inégalités qu’elles engendrent. Le but est de valoriser la parole des habitants qui se sont prêtés au jeu, de permettre un rassemblement citoyen autour d’une animation culturelle et accessible à tous.

Le web documentaire : outil ludique et pédagogique pour témoigner et relayer la parole

Avec son autorisation, le témoignage du visiteur est filmé, ou sa voix enregistrée, pour servir à la réalisation d’un web documentaire professionnel constituant un outil destiné à réfléchir sur la question des discriminations à partir de sa propre expérience. Des ateliers d’écriture avec les habitants volontaires permettent la mise en récit de leurs témoignages, ils peuvent également être initiés aux techniques de cadrage et de montage vidéo pour mieux appréhender le rendu du web documentaire. Et ainsi participer à la conception du web documentaire.

Le web documentaire réalisé est mis en ligne sur le site de Remem’beur et le site officiel de la ville concernée. A partir de ces paroles citoyennes récoltées et mises en avant, qui s’imposent comme porte voix de ceux qu’on n’entend pas ou à qui on ne donne pas assez la parole, une manifestation est organisée 3 mois plus tard dans la ville.

 L’Agora : une projection publique pour réagir et un débat citoyen pour trouver des solutions

Le web documentaire est projeté devant les habitants, participants et intéressés, en présence d’élus municipaux et territoriaux, afin qu’ils débattent ensemble, pour élaborer ce que serait une politique locale de lutte contre le racisme et les discriminations, des propositions concrètes de part et d’autre… ensemble pour un futur composé.

Rédigez un commentaire

voir tous les commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre d'autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués par *