Le téléphone est dans la place !

Le déploiement des outils du téléphone arabe à la place de la bataille de Stalingrad...

Attention travail d’arabe

Le Pop ART au quARTier

L’association Remembeur a choisi de déployer ses outils du téléphone arabe sur la place de la bataille de Stalingrad – Paris 19e, le 25 mars 2017 de 10h à 18h.

Ne ratez pas l’occasion de voir ou de revoir l’installation Attention Travail d’Arabe, une exposition de 36 affiches de détournement d’images ancrées dans l’imaginaire collectif et populaire, dont le but est d’éveiller la conscience citoyenne à plusieurs niveaux :

  • Lutter contre les discriminations et la remise en cause des principes d’égalité.
  • Défendre, préserver et transmettre aux jeunes générations les valeurs républicaines au travers de l’Histoire.
  • Créer un sentiment d’appartenance et d’ancrage sur le territoire national par la diffusion d’un patrimoine mémoriel.
  • Nourrir le dialogue sur le vivre ensemble.
  • Changer le regard porté et les représentations sur les immigrés et les populations venues d’ailleurs – inscrire l’histoire des colonies et de leurs « indigènes » comme faisant partie intégrante de l’Histoire de France.

Déjà accueillie avec succès par des milliers de personnes, l’exposition déconstruit les stéréotypes et les préjugés les plus répandus dans la société française. En détournant avec humour des codes culturels communs, en jouant avec les mots et en illustrant les discriminations, l’exposition suscite sourires et débats. Les visuels sont mis en perspective, au moyen de textes d’historiens chargés d’expliquer leur contexte.

Attention travail d’arabe, c’est aussi un lieu d’échanges où des médiateurs vous accueillent tout au long de la journée ainsi qu’un espace de vente de t-shirts, de cartes postales et d’affiches qui sera mis à disposition des visiteurs.

Les films d’animation :

Les DISCRIMINATIONS UNIS

S’il y a aujourd’hui un enjeu majeur de lutte contre les discriminations, c’est celui d’une reconquête de leur propre récit par les principaux concernés, une reconquête de leurs moyens d’expression et de narration.

Les Zarbis, Facebook émissaire, Le Lièvre et la Tortue, The Choice, Marion Bosse, Fresh Prince illustrant six types de discriminations relatives à l’origine, à l’emploi, au genre, au territoire, au parcours scolaire et à la santé.

Ils sont réalisés par l’association REMEMBEUR et écrits par l’écrivain-scénariste Mabrouck Rachedi, auteur de nombreux ouvrages tel que le Petit Malik, et collaborateur sur divers ateliers au sein de l‘association.

Une diffusion inédite du septième dessin animé est au programme de cette journée. Il est consacré au distinguo entre racisme et discrimination et écrit par Ahmed Boubeker, sociologue et professeur à l’université de Saint-Etienne, centre Max Weber.

Au-delà d’une simple approche didactique, ces dessins animés ont été pensés, écrits et réalisés comme des films à part entière. Il ne s’agit pas de mettre en scène une indignation mais de raconter une histoire avec toutes ses composantes : une intrigue, une chute, des partis pris graphiques originaux et soignés, une réalisation dynamique, une bande-son… Des moyens en conséquence ont été mobilisés (graphistes, comédiens, studios d’enregistrement, etc.)

 

Rédigez un commentaire

voir tous les commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre d'autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués par *