La 10e édition du Festival Arabesques de Montpellier

Du 12 au 24 mai 2015, s'est déroulée à Montpellier, la 10 ème édition d'« Arabesques », un festival dédié aux arts du monde arabe. Notre association était présente dans cette belle programmation pour y présenter une installation artistique créée pour l’occasion: « L’Arabe du Coin ».

Dans ce seul, unique et véritable souk culturel, il n’y avait rien à boire mais tout à voir. Rien à manger non plus, mais, pour autant, tout était à déguster, le zest d’humour, la pincée d’histoire, le goût du jour, bien pimenté, une bonne dose de second degré, des litres de sens, pour carburer au super dans un parcours invitant le public à redécouvrir ce qui a nourrit le roman national depuis près d’un siècle: l’épopée glorieuse de l’immigration et de ses héritiers.

Couvrant un espace de 95 m2 conçu par Serge Calka et Ali Guessoum, le dispositif comprenait 26 affiches tirées de l’exposition « Attention Travail d’Arabe », ainsi qu’une mise en scène de produits de consommation du quotidien dont le nom et le graphisme furent détournés au seul profit de la dénonciation du racisme ou de l’intégrisme. Le multimédia n’était pas en reste avec pas moins de quatre films d’animation présentés en exclusivité dans le cadre de la lutte contre les discriminations via les actions du Téléphone Arabe et de Maures pour la France. Enfin le public concluait sa visite par le stand de vente des tee-shirts et cartes postales tirés de l’exposition.

3500 visiteurs ont ainsi pu découvrir l’épicerie culturelle. Venus en famille, seuls, accompagnés d’amis, de potes, bon nombre d’entre eux, n’ont pas hésité à venir nous poser des questions sur les sujets abordés, leur tonalité, ainsi que des informations concernant l’association. Ce fut également l’occasion, lors de la journée du jeudi 21 mai, consacrée aux scolaires, de décrypter les outils de déconstruction des préjugés qu’offrait l’installation. Détournement d’affiches publicitaires, travail de sémantique et de sémiologie étaient au programme de cette rencontre où plus de 350 collégiens et lycéens ont profité de l’intervention, sous le chapiteau du domaine d’O, d’Ali Guessoum et de Vincent Marie professeur d’histoire au lycée Philippe Lamour de Nîmes et chercheur associé au CHCSC de l’Université Versailles Saint-Quentin.

Les élèves montpelliérains des collèges Léon Cordas, Gérard Philippe, Arthur Rimbaud, des Escholiers, ainsi que des lycées Pierre Mendès France et Saint-Hilaire, ont pu décortiquer ces mécanismes de travail qui permettent par le prisme de l’humour et du second degré, de lutter contre les discriminations et tout autre forme de rejet.

Quant à leurs professeurs, enthousiasmés par ces créations, ils n’ont pas manqué d’en réclamer unanimement une copie pour prolonger cette réflexion et ce travail. Nous espérons répondre à leurs demandes et pouvoir bientôt proposer ces outils pédagogiques dans les établissements scolaires… affaire à suivre… !

EXPO ARABESQUE

ITV FR3

 

3 Fair

Rédigez un commentaire

voir tous les commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre d'autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués par *