Hocine Ben : le slameur "assigné à résistance"

« Assigné à résistance ». Hocine Ben, une allure, une gouaille, une casquette, une posture reconnaissables, pour le slameur du quartier de la Maladrerie à Aubervilliers. Lui se définit comme un échangeur de la parole poétique.

Le slam, n’est rien d’autre que cette simple « escroquerie » dit-il. Hocine est un conteur urbain. Il en est venu aux mots, par amour… De ceux « soufflés » à son oreille par sa mère, de ceux déclamés par son oncle dont il reprend la parole et arbore la même casquette… Des contes maternels, il retient un personnage féminin, une sorte de super-héroïne qui repousse l’ennemi et finit toujours par tirer d’affaire le village menacé.

Les parents de Hocine viennent de l’est de l’Algérie et sont arrivés en France en pleine guerre d’Algérie. Hocine reçoit donc les histoires, les chants transmis par sa mère comme un acte de résistance. Il fait sien cet engagement et devient « un assigné à résistance ».

3.5 Good

Rédigez un commentaire

voir tous les commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre d'autres données ne seront pas partagées avec des tiers. Les champs obligatoires sont marqués par *